Les champignons

Les champignons sont des organismes végétaux inférieurs sans chlorophylle qui se nourrissent de matières organiques déjà élaborées.
Ces matières peuvent être des résidus d'organismes autrefois vivants (on parle alors de champignons saprophytes) ou partie intégrante d'organismes en activité vitale (on parle alors de champignons parasites).
L'importance des champignons dans le domaine du bois est particulièrement remarquable pour les phénomènes de destruction et de désorganisation du corps ligneux qu'ils provoquent.

Champignons provoquant la carie du bois
Le développement de ces champignons demande une humidité du bois supérieure à 20%.

  • Champignons Basidiomycètes à carie: sces champignons, lorsqu'il attaquent la cellulose, provoquent une diminution des dimensions du bois, accompagnée d'une fissuration en prismes ou en dés sans consistance que l'on peut écraser avec les doigts. L'aire de développement du champignon prend une couleur brune d'où dérive le nom de carie brune ou destructive. 
    Si l'attaque des basidiomycètes ne se limite pas à la cellulose mais qu'elle intéresse également la lignine, le bois prend une couleur plus claire que celle de la matière saine et arrive même à se réduire à une masse fibreuse blanchâtre (carie blanche ou carie corrosive). 
     
  • Champignons Deutéromycètes à carie molle: ces champignons provoquent un type de carie qui se caractérise par le ramollissement superficiel du bois, pouvant même provoquer une carie en profondeur. Ces champignons demandent une humidité du bois plus élevée par rapport à celle qui est nécessaire aux basidiomycètes. Ils sont particulièrement significatifs pour le bois qui se trouve au contact du sol ou dans l'eau.

Développement du champignon de la pourriture (taches foncées) dénommée "carie molle" qui détruira peu à peu la structure du bois pour la faire ressembler à celle d'une éponge friable.

 

 

 

 

Champignons à coloration
Ces champignons provoquent le bleuissement et la formation de moisissure sur le bois à pied d'oeuvre. Ces champignons n'entraînent des imperfections que du point de vue esthétique, provoquant dans des certains cas la dégradation des revêtements décoratifs.

  • Champignons de bleuissement: entraînent une coloration permanente du bleu au noir, d'intensité et de profondeur variable, surtout dans l'aubier de certains bois. L'attaque de ces champignons ne compromet pas les propriétés mécaniques du bois, mais peut en augmenter le degré de perméabilité.

Action du champignon bleu qui pendant le développement réussit à percer le film de vernis et à sortir à l'extérieur.

 

 

 

 

  • Moisissures: champignons qui se présentent comme des taches de différentes couleurs sur la surface du bois humide et qui ne peuvent se manifester qu'en présence d'une humidité de surface du bois supérieure à 20%. Cette condition est remplie avec une humidité relative élevée et la condensation de la vapeur d'eau. L'attaque des moisissures ne compromet pas les propriétés mécaniques du bois, mais elle rend l'aspect de ce dernier désagréable ou inacceptable. Ces champignons ne sont pas spécifiques du bois et peuvent faire leur apparition sur toute matière présentant une humidité élevée.