Fonctionnement des Spray-MAtic

Machines pour vaporisation: principle de fonctionnement

Du point de vue structurel, la machine est constituée d’un châssis robuste en acier avec possibilité d’en régler la hauteur, afin de pouvoir l’adapter sur le plan d’autres machines opératrices. Les parois et les fonds de la chambre de traitement sont en acier inox, comme toutes les parties qui sont en contact avec le produit imprégnant. Tous les Spray Matic sont dotées d’un circuit principal pour la nébulisation de la solution de préservation et un circuit auxiliaire pour le nettoyage de la machine. Les gicleurs de nébulisation sont réglables et dotés de fermeture individuelle pour pouvoir choisir les surfaces à traiter.

 

 

 

 

 

 

 

 

Principe de fonctionnement:

Le profilé est introduit dans la chambre de nébulisation et mouillé avec la solution d’imprégnation. L’avancement des pièces se fait grâce des rouleaux motorisés qui une vitesse variable de 10 à 48 mètres / minute. Dans la deuxième partie de l’installation, peu avant la sortie, le profilé passe à travers 4 séries de brosses tournantes, placées des axes horizontaux et verticaux, qui se chargent d’uniformiser les superficies traitées. Les lots de brosses sont montés sur des chariots avec volant à vis pour pouvoir en régler la position. La matière d’imprégnation qui ne reste pas sur les pièces est récupérée et après avoir été filtrée, elle est réutilisée pour le traitement en évitant ainsi toute perte. La chambre de traitement a été projetée pour permettre un accès facile à tous les systèmes de fonctionnement du Spray-Matic.

 

Particolare delle spazzole

Particolare ugelli di nebulizzazione

Les sections des pièces qui peuvent être insérées dans la machine vont de 20 x 10 à 200 x 200 mm pour la 200/200 et 20 x 10 à 300 x 300 pour la 300/300, avec pour toutes deux une longueur de 1000 mm. (optionnel 300 mm)

- 1 moteur d’avancement
- 4 moteurs de commande
- 1 moteur pour la pompe de vaporisation